Définition de la réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention de chirurgie esthétique qui permet de réduire la taille de la poitrine et d’améliorer la forme des seins.

Appelée aussi mammoplastie de réduction, l’intervention corrige également le relâchement de la peau quand l’hypertrophie mammaire a entraîné son affaissement.

Qu’est-ce que l’hypertrophie mammaire ?

L’hypertrophie mammaire est le terme technique utilisé pour désigner un volume excessif des seins par rapport à la morphologie de la patiente.

L’hypertrophie des seins est le plus souvent combinée à un affaissement de la poitrine (ptose mammaire).

C’est une imperfection physique qui se manifeste par des douleurs dorsales, du cou et des épaules.

La patiente a une gêne pour la pratique du sport et pour la liberté vestimentaire.

A quoi due l’hypertrophie mammaire ?

L’excès de volume de la poitrine peut être causé par plusieurs facteurs dont on cite :

  • Troubles glandulaires : le fonctionnement de certaines glandes endocrines comme la thyroïde, les ovaires et les glandes surrénales détermine la croissance de la poitrine.
  • Les variations physiologiques de la femme : puberté, grossesses, allaitement, ménopause, affectent visiblement la taille et le volume des seins.
  • Des anomalies génétiques liées au chromosome X.

Quel est le prix de la réduction mammaire en Tunisie ?

L’agence Hannibal esthétique propose des prix forfaitaires pour la réduction mammaire. Ces prix sont beaucoup moins chers qu’en France. Ils sont de type « tout-inclus ».

Prix réduction mammaire Tunisie

Intervention

Prix Séjour
Réduction mammaire 2100 €

5 nuits et 6 jours

 

A qui s’adresse la mammoplastie de réduction ?

La plastie mammaire est dédiée à toute femme ayant plus de 18 ans, en bonne santé et présentant une des anomalies suivantes :

  • Lourdeur excessive de la poitrine ;
  • Affaissement des seins ou ptose mammaire causé par l’hypertrophie mammaire ;

Comment se préparer à la plastie mammaire ?

Comme pour toute intervention d’ordre chirurgical, il est primordial d’effectuer un bilan préopératoire complet répondant conformément aux prescriptions.

Une consultation pré-opératoire avec le chirurgien permet d’étudier minutieusement l’état de santé de la patiente et ses désirs.

Des examens complémentaires, notamment un bilan radiologique (mammographie, échographie) sont nécessaires afin de dépister un cancer ou une anomalie.

Il est conseillé d’arrêter le tabac  un mois avant et un mois après l’intervention afin d’assurer le bon déroulement de la cicatrisation.

Il est vivement recommandé d’interrompre la contraception par voie orale, essentiellement lorsque des facteurs de risque existent (obésité, mauvais état veineux, troubles de coagulation).

Comment se déroule la réduction mammaire en Tunisie ?

La mammoplastie de réduction s’effectue sous anesthésie générale. Elle dure entre deux et trois heures.

L’intervention nécessite une à deux nuits d’hospitalisation.

Le chirurgien choisit la technique la plus appropriée pour votre cas afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Le chirurgien procède à retirer le surplus du tissu glandulaire, puis il remonte la glande du sein.

Il redrape ensuite la couche épidermique pour obtenir une bonne texture et un joli galbe à la poitrine.

La réduction de l’aréole se fait en cas de nécessité. Le plasticien repositionne le mamelon et l’aréole.

Le long  de l’intervention, le chirurgien essaye de conserver le maximum des tissus vasculaires de la glande mammaire.

Les tissus mammaires retirés sont transférés à un laboratoire pour des examens histologiques.

En fin d’intervention, le plasticien pose un pansement modelant avec des bandes élastiques en forme de soutien-gorge.

La réduction mammaire est une opération personnalisée. La durée de l’intervention et la technique adoptée varient en fonction de l’intensité de l’hypertrophie mammaire.

Le pansement est enlevé après 24 heures de l’intervention pour être remplacé par un soutien-gorge adapté.

reduction mammaire tunisie

Quelles sont les cicatrices d’une chirurgie mammaire en Tunisie ?

Le nombre d’incisions dépend de l’importance de l’hypertrophie mammaire, on distingue :

  • Deux incisions obligatoires : une incision ronde autour de l’aréole, l’autre verticale jusqu’au pli en-dessous du sein.
  • Une incision horizontale : elle est située dans le sillon sous le sein.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites opératoires de la réduction mammaire sont généralement peu douloureuses.

Ces douleurs peuvent être apaisées par des simples antalgiques.

Un œdème et des ecchymoses apparaissent lors des premiers jours qui suivent l’intervention. Ils disparaissent spontanément quelques jours après.

La patiente doit porter un soutien-gorge jour et nuit pendant un mois afin d’assurer une bonne contention.

Les fils de suture peuvent être résorbables. Sinon, ils sont retirés entre le huitième et le vingtième jour après l’opération.

La reprise de l’activité sportive ne peut être possible qu’après deux mois de l’intervention.

Quel résultat peut-on attendre d’une mammoplastie de réduction en Tunisie ?

La réduction mammaire est une opération qui apporte de nettes améliorations sur le plan physique et psychique.

Il faut attendre un an pour juger l’aspect définitif du résultat.

La poitrine a un nouveau galbe harmonieux. Les seins sont réduits, symétriques et bien positionnés.

Le corps est plus harmonieux dans ses rapports et la patiente aura plus de liberté vestimentaire.

Quelles sont les complications possibles d’une plastie mammaire en Tunisie ?

La réduction mammaire est une intervention à visée purement esthétique. Ceci ne nie pas l’existence des risques et des complications. Malgré leur rareté, il est important de mentionner ces complications :

  • Accidents thrombo-emboliques : phlébite, embolie pulmonaire, ils sont prévenus par la prescription d’un traitement anti-coagulant.
  • Infection : elle est traitée par un antibiotique. En cas extrême, elle nécessite un drainage chirurgical.
  • Retard de cicatrisation.
  • Nécrose : elle peut entrainer un retard de la cicatrisation.
  • Mauvaise cicatrisation : elle se manifeste par l’apparition des cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes.