Le fénugrec : efficace pour faire rebondir les seins

Les seins sont souvent une source de complexe chez certaines femmes, car des fois, ils n’atteignent pas la taille désirée ou diminuent de volume avec l’âge.
Pour plusieurs d’entre elles, la chirurgie esthétique est la solution idéale pour remédier à ce complexe, mais pour d’autres l’augmentation du volume mammaire sans mise en place d’implants est nettement meilleure et sans risques. Pour cela, nous avons trouvé la solution pour vous : Le fénugrec, cette plante aux bienfaits miraculeux.
Les effets du fénugrec sur la poitrine
C’est une petite graine reconnue pour ses nombreux bienfaits du fait qu’elle contient des phyto-œstrogènes. Ces hormones végétales qui augmentent naturellement le volume de la glande mammaire. De ce fait, l’huile de fénugrec permet d’augmenter la taille des seins qui deviennent alors plus arrondis, plus galbés et plus volumineux.
Ces graines peuvent être réduites en poudre en y ajoutant de l’huile végétale pour pouvoir masser la poitrine une fois par jour en effectuant et pendant trois mois.
Comment agit-il sur la poitrine ?
Compte tenu de sa richesse en vitamine A, C et en lécithine, il contribue à l’augmentation de la glande mammaire en donnant des résultats spectaculaires en quelques semaines seulement.

fénugrec seins
Dans quels cas l’utiliser pour augmenter le volume de la poitrine ?
Bien évidemment, l’utilisation du fénugrec ne s’adresse pas à toutes les femmes, mais seulement à celles ayant une petite poitrine ou qui souhaitent retrouver leur taille initiale après plusieurs grossesses ou suite aux effets de l’âge.
Il est à noter aussi que l’augmentation des seins avec le fénugrec est modérée, c’est-à-dire qu’il ne faut pas s’attendre à un énorme volume de la poitrine.
Quelle différence avec l’augmentation mammaire ?
Contrairement à l’utilisation du fénugrec, l’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale nécessitant un temps de convalescence et un suivi opératoire bien précis. En revanche, le traitement avec le fénugrec est naturel pas du tout invasif, il suffit juste de prendre l’avis d’un spécialiste afin de ne pas dépasser 3 mois de traitement.

Enregistrer

Enregistrer