L’augmentation du nombre de liposuccions est liée à la mode des vêtements de gym

De plus en plus de femmes subissent une liposuccion, peut-être pour avoir un corps qui semble beau dans les vêtements de gymnastique à la mode, selon un chirurgien esthétique de premier plan.

Rajiv Grover, de la British Association of Aesthetic Plastic Surgeons, indique que les dernières données britanniques montrent que les interventions de lipoaspiration ont augmenté de 12% en un an, passant de 2.039 en 2017 à 2.286 en 2018.

Il précise que cette opération n’est pas une formule miracle pour avoir une silhouette de rêve dans un vêtement moulant.

La chirurgie comporte des risques aussi bien que des avantages et devrait être un « dernier recours », a-t-il dit.

 Les avantages de la liposuccion

-La liposuccion élimine les cellules graisseuses mais n’est pas en soi un moyen de perdre du poids.

-L’intervention n’empêche pas de prendre du poids, au moins sur les zones non ciblées

-Il y a une limite dans la quantité de graisse que l’on peut retirer du corps, autour de 7 litres au maximum.

-La lipoaspiration est utilisée pour affiner certaines parties du corps comme les hanches et le ventre.

-Seul un chirurgien esthétique inscrit à l’ordre des médecins est habilité à faire des liposuccions chirurgicales.

Une augmentation des interventions de chirurgie esthétique

Selon les nouveaux chiffres, plus de 28 000 interventions de chirurgie plastique ont eu lieu en 2018, soit une légère augmentation de 0,1% par rapport à 2017.

Les femmes ont subi 92 % de toutes les interventions esthétiques enregistrées.

Comme en 2017, les trois interventions les plus populaires chez les femmes ont été l’augmentation mammaire, la réduction mammaire et la blépharoplastie (chirurgie des paupières).

Les augmentations les plus importantes pour les femmes ont été celles de la liposuccion, qui a augmenté de 12 %, et du lifting facial, qui a augmenté de 9 %.

Globalement, la chirurgie esthétique masculine a chuté de 4,7 % en 2018.Les meilleures interventions chirurgicales en 2018 (pour les hommes et les femmes, par ordre de popularité) :

 

Augmentation mammaire 7 745 – 6 % de moins que l’an dernier

Réduction mammaire 4 299 – augmentation de 6 %.

Blépharoplastie (chirurgie des paupières) 3 153 – baisse de 4%.

Abdominoplastie 2 912 – en hausse de 6

Rhinoplastie 2 831 – en hausse de 3%.

Liposuccion 2 518 – hausse de 9

Lifting visage et cou 2 134 – hausse de 7 %.

Transfert de graisse(lipofillin) 1 428 – en baisse de 3%.

Otoplastie (correction de l’oreille) 944 – baisse de 6%.