Le Laser Contour TRL : Une révolution pour traiter les rides péri-orales

Le Laser Contour TRL

La société Scriton annonce la publication des résultats de tests effectués sur son laser Contour TRLERYAG.
Il s’agit, rappelons-le, d’un laser spécifique pou traiter les rides péri-orales, c’est-à-dire les rides situées autour des lèvres et de la bouche et qui sont notoirement connues pour être les rides les plus difficiles à traiter par les chirurgiens esthétiques.
La société Scriton rappelle que les traitement chirurgicaux actuels comme le lifting visage ne sont pas efficaces pour estomper ces rides. Les tests effectués avec ce laser dernière génération semblent montrer qu’il s’agit d’une alternative puissante et que cette méthode est sûre, prévisible et sans dangers pour le visage du patient.
Le test a été réalisé sur des patients pendant une très longue durée, au moins 7 ans.
Jusqu’à maintenant un rajeunissement facial complet n’était pas réaliste du point de vue de la chirurgie et de la médecine esthétique. Car les rides péri-orales ne sont pas réellement traitées pendant les interventions au bloc ou en cabinent et il est bien entendu incommodant pour la patiente ou le patient de proposer un visage rajeuni partout sauf autour du visage.

Le laser

Le laser Contour TRL Erbium est extrêmement précis. Il est environ 12 à 14 fois plus précis que les lasers CO2 avec un contrôle de l’élimination des tissus de quelques microns seulement. Cela permet des peelings superficiels de 5 à 20 μm et un resurfaçage agressif qui traite les rides d’une profondeur de 800 μm et plus. Il permet une profondeur d’ablation contrôlée avec un minimum de dommages thermiques sous-jacents, ce qui conduit à une récupération plus rapide.
Les tests n’ont montré aucune complication après 6 mois. C’est un résultat appréciable dans le domaine du laser esthétique et dermatologique. D’après les responsables de la société, ces résultats sont dus également à une technique spécifique affinée au cours des années incluant le travail sur des îlots superficiels de tissu non ridé avec des appendices cutanés pour faciliter le processus de guérison.
Aucun cas de d’hypopigmentation et aucune cicatrice péri-orale n’a été constaté. Les patients choisis pour les tests ont eu moins de rougeurs que ceux traités avec un laser CO2 classique.