Ne tournez pas le dos à votre dos

Le mal de dos est, de nos jours, l’un des maux les plus répandus dans nos sociétés modernes. Les scientifiques le confirment : 70% des adultes des pays développés ont souffert ou souffriront de ce mal au moins une fois au cours de leur vie. Le mal de dos correspond à 9% des consultations des généralistes. Bon nombre de facteurs sont à l’origine de ce mal et certains d’entre eux peuvent être de simples détails de la vie quotidienne avec des conséquences parfois désastreuses.douleurs dorsales

Origines

Si des faux mouvements sont souvent à l’origine des traumatismes et des blessures au niveau du dos, leurs répercussions, sur le court ou le long terme, sont insignifiantes et la douleur finit par disparaitre.

L’une des grandes causes des traumatismes dorsaux est sans conteste le fait de porter de grosses charges. Porter du lourd affecte le disque intervertébral. En ce déplaçant, ce dernier va s’appuyez sur les nerfs qui vont envoyer des messages de douleurs à votre cerveau.

Surveillez votre posture régulièrement vous évitera de subir des douleurs dorsales. La posture est essentielle dans le maintien de la colonne vertébrale et cette dernière vous en sera reconnaissante.

Le surpoids est aussi l’une des causes les plus fréquentes du mal de dos augmentant ainsi le risque chez les femmes enceintes et les personnes en surpoids. Toujours en rapport avec le poids, certaines femmes souffrant d’un important volume mammaire seront amenés à corriger l’hypertrophie mammaire par l’intermédiaire d’une intervention chirurgicale.

Après l’opération, les témoignages sont unanimes : les patientes constatent une disparition progressive de leurs douleurs du dos et du cou. Un soulagement pour nombre d’entre elles qui peuvent reprendre une activité sportive nécessaire à une bonne convalescence.

 

Face à la douleur, point d’égalité

Si les hormones féminines ont une connexion non négligeable avec le seuil de sensibilité de la douleur, une masse musculaire plus faible et un stress plus important ont un impact plus sérieux sur la colonne vertébrale chez la femme. Une activité physique est fortement recommandée pour renforcer les muscles abdominaux et éviter une forte pression sur la colonne vertébrale.

Alors mesdames, que ce soit au bureau ou à la maison, n’hésitez pas à prendre une bonne posture. Pratiquez des exercices physiques régulièrement et relaxer vous autant que possible afin de chasser le stress, l’une des plus importantes sources de douleurs dorsales. Les charges lourdes sont à bannir absolument si vous ne voulez pas retrouver avec un dos en miettes.