Seins écartés : l’augmentation mammaire peut-elle réduire le sillon inter-mammaire ?

L’augmentation mammaire n’a pas toujours pour objectif principal d’ajouter du volume au seins. Parfois, la patiente désire simplement combler le sillon inter-mammaire trop visible. Ce terme barbare désigne l’espace séparant les seins, plus connu en anglais par « breast cleavage ». En plus d’être esthétiquement préjudiciables, les seins trop écartés cantonnent la femme à un choix vestimentaire limité et nourrissent ses complexes. La chirurgie esthétique des seins est alors une solution à envisager.

Augmentation mammaire pour recentrer les seins écartés

Dans l’idéal, l’espacement entre les deux seins oscille entre 2 et 3 cm. Lorsque la patiente présente un sillon inter-mammaire élargi et inesthétique, son médecin peut lui recommander une chirurgie pour améliorer le décolleté grâce à la mise en place d’implants mammaires.

Choisir le bon implant pour combler la vallée inter-mammaire

Le type, la taille la forme de la prothèse choisie détermine l’apparence de votre décolleté après l’intervention de chirurgie esthétique. Une prothèse ronde ne remplit pas le sein de la même manière qu’une prothèse en forme de goutte d’eau. De même, les implants en silicone peuvent faire apparaître le sillon inter-mammaire différemment des implants renfermant du sérum physiologique. Par ailleurs, certaines prothèses étant plus larges que d’autres, elles permettent de mieux rapprocher les seins. Attention toutefois au risque de « symmastia », où les seins se rapprochent tellement que le sillon inter-mammaire finit par disparaitre. Cette complication inesthétique apparait lorsque les implants sont mal positionnés ou trop volumineux par rapport à la morphologie de la patiente. Après une augmentation de la poitrine, la symmastie est plus fréquente chez les femmes minces ou souffrant d’un thorax creux.

En outre, pour mieux réduire le creux séparant les seins, le chirurgien préfèrera une implantation sous-glandulaire, plutôt que des prothèses sous le muscle pectoral.

Espacement entre les seins : Quelles alternatives à la chirurgie esthétique Tunisie ?

Si vous avez la phobie du bistouri, certains médecins proposent une alternative intéressante : le vampire lift des seins. Grace aux injections de PRP autologues, cette technique promet d’améliorer la fermeté et la tenue de la poitrine, et de réduire l’espace inter-mammaire. Néanmoins, son effet ne dure pas plus d’une année, ce qui nécessite de renouveler régulièrement les séances de traitement.

Même si le résultat sera moins radical qu’avec une chirurgie mammaire, certains exercices de renforcement musculaire peuvent aider à combler l’entre-seins. De même, la pratique régulière des sports sollicitant les muscles pectoraux (basketball, aviron…) contribue à maintenir la fermeté de la poitrine. Quant aux plus paresseuses, elles se contenteront de porter un soutien-gorge « push-up » qui va recentrer les seins. Il s’agit d’un sous-vêtement rembourré au niveau des coussinets afin d’obtenir un décolleté séduisant.