Combien de litres de graisse peut-on retirer par liposuccion ?

La liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique permettant de sculpter et d’affiner la silhouette. Elle vise à retirer définitivement les amas de graisse récalcitrante et localisée. Si son efficacité n’est plus à démontrer, certains patients s’interrogent sur les limites de la lipoaspiration, notamment le volume maximal de graisse pouvant être aspiré pendant un seul geste opératoire. Les chirurgiens ne sont pas unanimes sur ce point, puisque la limite varie selon les cas. C’est pourquoi cette opération esthétique n’est pas toujours un remède miracle. En cas de surpoids important, le patient sera mieux avisé de perdre quelques kilos par ses propres moyens (régime, sport…) avant d’envisager une liposuccion. En outre, les personnes souffrant d’obésité devront considérer plutôt une intervention de chirurgie bariatrique (sleeve gastrectomie, by-pass, anneau gastrique…).

Liposuccion Tunisie : quelle est la quantité maximum de graisse à aspirer ?

Pour une liposuccion Tunisie, la limite théorique se situe entre 4 et 6 litres. Elle dépend de l’habilité du chirurgien et de l’état de santé du patient (notamment sa corpulence et l’étendue de son surpoids). En effet, il faut se souvenir qu’en retirant la graisse, le chirurgien prélève également du plasma sanguin et des globules rouges. La perte simultanée de graisse et de sang peut affaiblir considérablement l’organisme (risque d’anémie par exemple). Dans des cas extrêmes, le patient peut tomber dans le coma ou nécessiter une transfusion sanguine. Sauf grossière erreur médicale, ces complications sont faciles à éviter. En outre, on ne peut atteindre le volume de 6 litres prélevées que si la liposuccion est effectuée sur plusieurs zones à la fois.

D’un autre côté, cette limitation ne fait pas toujours l’unanimité chez les chirurgiens. D’ailleurs, de nouvelles études suggèrent de se référer à l’Indice de masse corporelle pour déterminer la quantité de graisse maximum à retirer. Il s’avère en effet que plus l’IMC est élevé, mieux le patient supportera une lipoaspiration « agressive ».

Les risques d’une lipoaspiration de plus de 6 litres

L’élasticité de la peau sera mise à rude épreuve si le chirurgien retire une quantité importante de tissus graisseux. La patiente doit posséder une peau d’excellente qualité pour assurer une bonne rétraction cutanée. Dans le cas contraire, le résultat de la lipoaspiration sera forcément décevant (asymétrie, creux, vagues, peau irrégulière). Si vous tenez à un remodelage drastique de votre silhouette, le mieux est d’envisager plusieurs liposuccions successives, espacées de quelques mois. Et si vous êtes un dur-à-cuire, il vous reste les destinations exotiques (Amérique du Sud, Asie du Sud-Est…). Là-bas, certains chirurgiens plastiques n’hésitent pas à passer au-delà du seuil des 10 litres aspirés par intervention… Mais ce sera à vos risques et périls !