Perte de cheveux : comment éviter la calvitie précoce ?

Pour arrêter et inverser la perte de cheveux, la médecine moderne propose une gamme de traitements capillaires efficaces. Minoxidil, mésothérapie, greffe de cheveux FUE, thérapie LED ou de laser fractionné : chaque patient se verra proposer une solution qui l’aidera à éviter la calvitie précoce et à maintenir une chevelure saine et harmonieuse

Néanmoins, il sera impossible d’agir sur votre prédisposition génétique à la perte de cheveux. Dans de nombreux cas, la chute de cheveux est liée à vos gènes, en particulier l’alopécie androgénétique. Mais si votre patrimoine génétique vous condamne à la calvitie, vous pouvez toujours retarder l’échéance. En effet, il y a plusieurs moyens de renforcer vos follicules pileux, prévenir la calvitie précoce et atténuer la perte de cheveux.

Mangez plus de protéines pour freiner la perte de cheveux

Les protéines et les acides aminés qu’elles contiennent sont essentiels à la croissance des cheveux. Un régime alimentaire riche en protéines provenant de diverses sources peut est la clé d’une chevelure résistante et en pleine croissance. Les œufs, le poisson et les viandes sont d’excellentes sources de protéines, tout comme les haricots, les lentilles et le soja.

Pour éviter la calvitie précoce: augmentez votre apport en fer

L’anémie figure parmi les principales causes de la perte de cheveux, du moins lorsque celle-ci est liée à des carences alimentaires. En effet, un faible taux de fer dans l’organisme restreint le flux sanguin, réduisant ainsi la quantité de nutriments qui parviendra jusqu’aux follicules pileux. Les aliments riches en fer comme les épinards, le brocoli, les légumineuses et les fruits de mer peuvent augmenter votre apport en fer et aider à nourrir vos cheveux. A moins de pouvoir vous offrir une greffe de cheveux Tunisie prix, faites le plein de ces aliments pour éviter au mieux la calvitie précoce.

conseils pour éviter la perte de cheveux prématurée

Réduisez votre niveau de stress pour ralentir la chute capillaire

Le stress peut être à l’origine de nombreux troubles physiques et psychologiques, notamment les fluctuations de poids, les problèmes cardiaques et digestifs, la dépression, ou encore la perte de cheveux.

La surproduction du cortisol (l’hormone du stress) contribue à la fatigue des surrénales, ce qui entraîne une sous-production de l’aldostérone et des androgènes. Comme ces hormones sont nécessaires à la croissance saine des cheveux, un apport insuffisant entraînera des troubles capillaires pouvant évoluer jusqu’à la calvitie. Il faut alors combattre le stress par tous les moyens pour garder des cheveux en bonne santé.

Dormez plus et mieux afin d’éviter la calvitie précoce

Un sommeil adéquat est essentiel pour notre santé. Le corps besoin de temps pour se recharger afin de pouvoir fonctionner correctement. L’une de ces fonctions est la réparation et la régénération des follicules pileux. Si le patient ne dort pas assez, ses cheveux cesseront de pousser, s’affaibliront et finiront par tomber. C’est pourquoi un sommeil de bonne qualité peut vous éviter la calvitie précoce.

Restez hydraté pour préserver une chevelure saine

Les cheveux doivent rester hydratés pour rester en bonne santé. En effet, la chevelure trahit la moindre carence en eau, vitamines ou minéraux. Comme la tige capillaire est composée d’environ 25% d’eau, le manque d’hydratation l’affaiblit considérablement. Ainsi, le fait boire près d’un litre et demi d’eau par jour aura un effet bénéfique sur les cheveux. En outre, pour mieux préserver son capital capillaire, il est indispensable de s’hydrater les cheveux de l’extérieur avec les crèmes et les lotions adaptées.