Quelle est la différence entre liposuccion et lipostructure ?

La liposuccion et la liposculpture figurent parmi les interventions de chirurgie esthétique les plus populaires, en particulier chez les femmes. Pourtant, certains patients ignorent la différence entre ces deux opérations de remodelage de la silhouette.

La liposuccion et la liposculpture sont idéales pour celles qui veulent avoir un corps plus harmonieux. L’une comme l’autre cible les excès de graisse localisée qui résistent aux régimes et à l’exercice physique. Tandis que la liposuccion élimine définitivement ces bourrelets indésirables, la lipostructure ou lipofilling permet de « transplanter » la graisse prélevée en la réinjectant dans une autre partie du corps.

liposuccion ventre tunisie

Liposuccion et liposculpture : quelles sont les différences ?

L’objectif de la liposuccion Tunisie est d’affiner la zone traitée en éliminant les bourrelets graisseux. La liposculpture ou lipofilling est une sorte d’évolution de la liposuccion. Comme elle ajoute la possibilité de réutiliser la graisse retirée, elle permet de remodeler l’ensemble du corps en apportant du volume aux zone creuses ou insuffisamment projetées. C’est une nouvelle façon de traiter car le corps est considéré de manière plus globale. La graisse résiduelle est corrigée localement, tout en tenant compte de la morphologie et des structures environnantes. En effectuant le lipomodelage, le chirurgien s’attache à donner une harmonie à l’ensemble de la silhouette plus qu’il ne le fait avec la liposuccion.

En outre, il faut savoir que les deux interventions ne servent pas à perdre du poids mais à modeler la silhouette. Pour l’une comme pour l’autre, les meilleurs résultats sont obtenus sur des patients ayant un poids idéal, non pas sur ceux ayant du surpoids ou de l’obésité. Ces derniers doivent d’abord perdre un peu de poids avant de subir une liposuccion ventre.

Quelles sont les parties du corps traitées par liposuccion et lipofilling ?

Le lipofilling concerne principalement les seins, les fesses et le visage. En revanche, la liposuccion permet d’affiner des zones comme :

  • Le menton
  • L’abdomen
  • Les hanches
  • Le bas du dos et la culotte de cheval
  • Les cuisses
  • Les genoux et les mollets

Liposuccion et liposculpture : comment se déroule l’intervention ?

La liposuccion est réalisée à l’aide de micro-canules qui aspirent l’excès adipeux localisé. Reliées à un mécanisme d’aspiration sous vide, les canules sont insérées via de courtes incisions. Celles-ci sont dissimulées dans les plis naturels de la peau, de manière à laisser des cicatrices presque invisibles.

Pour une petite liposuccion, l’opération peut se dérouler en ambulatoire et sous anesthésie locale. Lorsque les zones à traiter sont plus étendues, le chirurgien esthétique privilégie l’anesthésie générale. En revanche, l’anesthésie générale est systématique pour une lipostructure fesses ou un lipofilling seins. Comme il faut centrifuger la graisse, la purifier puis la réinjecter par petites doses, l’intervention peut durer jusqu’à 3 heures, et le patient devra passer au moins une nuit à l’hôpital.